Mobilisation en soutien aux militant-e-s de Greenpeace France. 

Si ce courrier ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.
Greenpeace
Facebook Twitter YouTube Instagram
Bonjour Patrick,

Vous avez signé notre pétition pour demander à EDF de sortir du risque nucléaire et, depuis le mois d’octobre dernier, vous avez suivi à nos côtés les actions de Greenpeace France pour dénoncer les failles de sécurité des centrales d’EDF. Aujourd’hui, nous vous demandons une nouvelle fois votre aide.

Rappelez-vous, en octobre 2017, huit activistes de Greenpeace France se sont introduit-es dans la centrale de Cattenom en Moselle et ont déclenché un feu d’artifice au pied de la piscine d’entreposage de combustible usé, démontrant que ce bâtiment est très mal protégé face aux risques d’actes de malveillance.

Au lieu de prendre en main ce problème de sécurité, EDF a porté plainte contre les activistes de Greenpeace France. Le 27 février prochain aura lieu leur procès, au tribunal de grande instance de Thionville (57) : mobilisons-nous pour les soutenir ! 
 
En savoir plus
Mardi 27 février, nous serons à Thionville pour soutenir celles et ceux qui s’engagent au quotidien pour dénoncer un risque nucléaire qui concerne des millions de gens en France et en Europe.

Pour soutenir cette mobilisation, inscrivez-vous à l’évènement facebook de la mobilisation, partagez-le autour de vous, et invitez vos ami-es qui pourraient être intéressé-es ! Si vous ne pouvez vous rendre sur place, n’hésitez pas à exprimer vos messages de soutien sur Facebook et sur Twitter avec le hashtag #TousConcernés ! Si vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux, vous pouvez bien sûr laisser un message de soutien aux activistes en commentant cet article.

Restons mobilisé-e-s contre le risque nucléaire ! 
Merci ! 
Mehdi pour l’équipe énergie de Greenpeace, 
PS : Derrière le secret, les États et l'industrie nucléaire sont-ils capables de garantir notre sécurité ? Jusqu’au 3 février, revoyez le documentaire choc d’Arte, fruit de deux ans d’enquête sur les failles en matière de sécurité nucléaire. 
Facebook Twitter Contactez-nous
Pour ne plus recevoir d’email de Greenpeace, désabonnez-vous ici.
Contactez-nous
Greenpeace
© Greenpeace France 2018