Appel à l’action : demandez à votre député d’intervenir pour que les Canadiens aient droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées

En octobre, Dave Prowten, président et chef de la direction de FRDJ, s’est adressé aux membres du Comité permanent des finances du Canada au nom des Canadiens atteints de diabète de type 1. Depuis le 1er mai, la grande majorité d’adultes qui vivent avec le diabète de type 1 n’a plus droit à un allègement fiscal sous forme d’un crédit d’impôt pour personnes handicapées (CIPH).

L’Agence du revenu du Canada (ARC) n’est plus d’avis que les adultes atteints de diabète y ont droit à moins de souffrir d’autres maladies chroniques. L’Agence rejette les réclamations liées au diabète même si les médecins ont confirmé que leurs patients consacrent plus de 14 heures par semaine à leur traitement à l’insuline.

FRDJ et Diabète Canada ont rencontré  les fonctionnaires de l’ARC qui ont accepté de mettre les réclamations liées au diabète présentement à l’étude, en attente pour le moment. Toutefois, aucun engagement n’a été pris et aucune solution n’a été proposée.

FRDJ continue de militer au nom de tous les Canadiens atteints de diabète de type 1. Notre intervention est axée sur des solutions et nous nous engageons à travailler avec le gouvernement et les députés pour régler cet enjeu.

Écrivez à votre député aujourd’hui . Sollicitez son aide pour rétablir cet allègement fiscal essentiel.

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour participer à cette campagne. Tous les champs suivis d’un astérisque (*) sont obligatoires. En soumettant cette page, vous pourrez passer votre lettre en revue avant de l’expédier.

Ajoutez quelques brefs détails ici pour expliquer l’impact de la perte du CIPH pour vous ou vos proches, de même que vos réflexions et sentiments à l’égard des mesures de l’ARC. (Ce texte sera inséré dans votre lettre pour la personnaliser).

Lets turn type one into type none