Faites interdire les cirques avec animaux sur le territoire de votre commune !

En France, une commune a le pouvoir d'empêcher les cirques de s'installer sur l'espace public de sa commune. À vous d'agir dans votre commune contre le dressage, la captivité à vie, la détresse, l'ennui profond et les problèmes de santé dont sont victimes les animaux exploités dans les cirques en faisant savoir à votre maire combien ces spectacles sont cruels et en lui demandant de faire voter une délibération d'interdiction par le conseil municipal.

Très souvent enfermés dans des cages ou des enclos, transportés sur les routes par tous les temps, contraints de faire des tours pénibles, privés d'activités suffisantes et d'une vie sociale normale, les cirques sont des lieux de souffrance pour les animaux. La Fédération des vétérinaires d'Europe avertit que les cirques ne peuvent fournir aux mammifères sauvages des conditions de vie adaptées et de la possibilité d'exprimer leurs comportements normaux.

Il n'est pas étonnant que nombreux pays aient déjà interdit les cirques animaliers, comme la Belgique, la Bolivie, l'Autriche, la Finlande, l'Inde, le Mexique et Singapour. En France, des villes comme Ajaccio, Bagnolet, Fontenay-sous-Bois, Montreuil et Tourcoing ont décidé de les interdire sur le territoire public, et leur liste ne cesse de s'allonger.

Agissez pour faire pencher la balance

En quelques clics, vous pouvez envoyer le message ci-dessous à votre maire, mais n'hésitez pas à employer vos propres termes.

Si votre commune n'est pas dans la liste, sélectionnez « autre commune ».

Prenez un instant pour prendre position pour les animaux car votre voix peut tout changer. Si vous obtenez une réponse, même négative, n'hésitez pas à nous la transmettre.

 
 
 
 
Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires
 
En remplissant ce formulaire, vous indiquez votre consentement à recevoir des messages marketing par e-mail de notre part, sauf si vous avez indiqué une objection à recevoir ces messages en décochant la case ci-dessous. Vous reconnaissez également avoir lu et vous acceptez la politique de confidentialité de PETA France.