Son ultime demande de forage a été définitivement rejetée par l’agence environnementale brésilienne. Enfin une bonne nouvelle pour le climat, rendue possible grâce à la mobilisation de plus de 2 millions de personnes à travers le monde.

Si ce courrier ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.
Greenpeace
Facebook Twitter YouTube Instagram
Bonjour Jean,

Je ne trouve pas les mots. L’agence environnementale brésilienne (Ibama) vient d’annoncer sa décision finale : elle rejette la demande de Total de forage pétrolier à l’embouchure de l’Amazone !

C’est une décision historique à laquelle vous avez directement contribué, aux côtés de plus de deux millions de personnes mobilisées dans le monde pour sauver le Récif de l’Amazone.

A vous toutes et tous : merci de votre soutien et bravo !

Ensemble, nous avons réussi à construire un mouvement mondial d’une grande diversité et d’une grande force : des scientifiques aux représentant-es de communautés locales, des célébrités aux activistes, de Rio à Paris, nous avons montré qu’il est possible de contrer des projets néfastes pour l’environnement, même face à une entreprise puissante comme Total.

Cette victoire n’est évidemment qu’une étape : nous devons rester vigilant-es pour protéger le Récif de l’Amazone non seulement au Brésil mais aussi en Guyane où il reste sous la menace d’autres projets de forage. Nous devons également continuer à faire grandir ce formidable mouvement pour en finir avec l’ère du pétrole.

Pour mener à bien nos missions, votre soutien nous est indispensable. C’est uniquement grâce aux dons de citoyens comme vous que nous sommes financés, pour garder 100 % de liberté de parole et d’action, à tout moment ! 
 
Je soutiens Greenpeace
Merci encore de votre engagement qui a rendu possible cette victoire et qui permettra d’autres réussites au Brésil, en Guyane et ailleurs ! 
Au nom de toute l’équipe Océans de Greenpeace France,
Edina, chargée de campagne Océans.
Facebook Twitter Contactez-nous
Ce courriel a été envoyé à l'adresse gintrib13009@gmail.com
Pour ne plus recevoir d’email de Greenpeace, désabonnez-vous ici.
Contactez-nous
Greenpeace
© Greenpeace France 2018