Abandonner le projet de loi C-27

Dites au ministre des Finances Morneau que le C-27, la Loi modifiant la Loi sur les normes de prestation de pension, compromet la sécurité de la retraite des travailleuses et travailleurs.

Signez et envoyez le message ci-dessous au ministre. N’hésitez pas à y aller de vos propres remarques, qui seront ajoutées au bas du message.

L’honorable Bill Morneau
Ministre des Finances
Chambre des communes
Ottawa (Ontario)
K1A 0A6

Objet : Abandonner le projet de loi C-27

Monsieur le Ministre,

Le projet de loi C-27, la Loi modifiant la Loi sur les normes de prestation de pension, me préoccupe au plus haut point.

Ce projet de loi porte atteinte à la sécurité de la retraite des employés et retraités du secteur privé de compétence fédérale et des sociétés d’État. Je crains que le même sort attende les régimes de retraite à prestations déterminées de la fonction publique fédérale.

En vertu de la nouvelle loi, les employeurs pourraient convertir de bons régimes de retraite à prestations déterminées qui garantissent une retraite adéquate et prévisible en régimes beaucoup moins stables. L’adoption de la loi sonnerait le glas de la sécurité financière des retraités.

L’obligation des régimes à prestations cibles se limite au versement de prestations. Ils refilent tous les risques aux employés et aux retraités.

Dans une lettre adressée au président de l’Association nationale des retraités fédéraux en 2015, le premier ministre Trudeau a écrit « les pensions à prestations déterminées, qui ont déjà été payées par les employés et les pensionnés, ne devraient pas être transformées rétroactivement en pensions à prestations cibles ». Pourtant, c’est exactement ce qu’accomplira le C-27.

En campagne électorale, votre parti s’est présenté comme un antidote aux lois et politiques régressives du gouvernement Harper. Ce n’est certainement pas le projet de loi C-27 qui nous en convaincra. Il ne bonifie en rien les droits des Canadiennes et des Canadiens à une retraite adéquate et prévisible et mine les efforts louables de votre gouvernement, dont l’amélioration des prestations du Régime de pensions du Canada.

En vous enjoignant à abandonner le projet de loi C-27, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués.




La présidente nationale de l’AFPC, Robyn Benson, ainsi que votre député recevront automatiquement une copie de votre lettre.

Veuillez fournir les renseignements suivants :